Dans la dernière étude de Moodwork portant sur le sentiment d’auto-efficacité en matière de QVT, un lien de causalité a pu être établi entre le leadership transformationnel et un niveau élevé de bien-être professionnel. Plus précisément, le leadership transformationnel est un moyen avéré de rendre les salariés acteurs de leur Qualité de Vie au Travail, ce qui a une influence positive sur le bien-être professionnel.

Mais qu’est-ce que le leadership transformationnel et comment adopter cette posture ?

Qu’est-ce que le leadership transformationnel ?

Le leadership transformationnel se définit comme un processus dans lequel le manager essaie de sensibiliser les collaborateurs à ce qui est juste et important pour le collectif.

Da manière globale, le leader transformationnel se caractérise donc par des comportements animés par l’ambition de favoriser une compréhension commune des objectifs de l’équipe et des modalités de collaboration.

Plus précisément, quatre grandes caractéristiques permettent d’identifier le leadership transformationnel.

Les 4 grandes caractéristiques du leadership transformationnel

1. L’exemplarité

Le leader transformationnel fait preuve d’exemplarité auprès de ses collaborateurs. En s’appliquant d’abord à lui-même ce qu’il préconise à ses collaborateurs, il favorise l’identification de ces derniers et suscite des émotions positives.

Attention, exemplaire ne veut pas dire parfait ! Un leader transformationnel embrasse ses vulnérabilités et ses difficultés pour les appréhender sereinement et leur apporter une solution appropriée.

2. L’alignement des valeurs

Le leadership transformationnel se caractérise aussi par une attention particulière aux autres et au collectif. Adopter cette posture, c’est communiquer une vision et un but qui rejoignent les valeurs des collaborateurs.

Un tel alignement possède de nombreux bienfaits : il permet d’inspirer, de donner du sens au travail mais aussi de susciter le sentiment d’appartenance qui sont autant de composantes du bien-être professionnel.

3. L’implication les collaborateurs

Toujours en lien avec cette attention portée aux autres, une personne qui incarne le leadership transformationnel sollicite les idées et les avis de ses collaborateurs, tout particulièrement lorsqu’il est question de décisions qui les concernent. Le leadership d’un leader transformationnel se caractérise alors bien plus par une approche horizontale et collaborative que verticale et descendante.

Pour adopter cette posture, savoir prendre des risques et savoir faire preuve de créativité sont des compétences essentielles.

4. Le souci des besoins individuels

Le leadership transformationnel se définit enfin par un souci véritable des besoins individuels de chacun : en matière de croissance, de développement et de bien-être. Les individus sont alors appréhendés dans leurs particularités propres qui sont alors reconnues et considérées.

Le caractère véritable de cette préoccupation d’autrui implique qu’il ne peut s’agir d’un intérêt de façade : des actions doivent suivre les paroles !

Ce que permet le leadership transformationnel

Entre autres choses, le leadership transformationnel est notamment associé à :

• une perception favorable des caractéristiques du travail

Il favorise une perception accrue des ressources, plus nombreuses, et une perception moindre des exigences, moins nombreuses.

• un fonctionnement optimal du travail

Le leadership transformationnel permet le maintien d’une bonne santé psychologique, ce qui favorise d’autant les actions préventives en la matière. 

Il favorise également les attitudes positives et augmente les performances au travail. 

• une motivation au travail de haute qualité chez les collaborateurs.

En répondant aux trois besoins psychologiques universels à la base de la motivation, soit l’autonomie, la compétence et l’appartenance sociale, le leadership transformationnel tend à susciter les formes les plus puissantes de motivation comme la motivation interne ou la motivation à régulation intégrée (je fais cette tâche parce qu’elle correspond à mes valeurs).

L’influence du leadership transformationnel sur le sentiment d’auto-efficacité en matière de QVT

L’influence sur le sentiment d’auto-efficacité générale

Le sentiment d’auto-efficacité se décline en plusieurs versants parmi lesquels :

  • le sentiment d’auto-efficacité générale,
  • le sentiment d’auto-efficacité émotionnelle,
    ➤ (tous deux abordés plus en détail dans notre précédent étude : « Au-delà du collectif, l’individu au cœur de la QVT »)
  • le sentiment d’auto-efficacité en matière de QVT.

Des recherches ont suggéré que les déterminants de l’auto-efficacité générale sont parallèles à de nombreuses qualités du leader transformationnel :

  • le rôle d’exemplarité, qui permet la réussite par procuration,
  • les encouragements verbaux,
  • l’implication des collaborateurs,
  • l’intérêt pour les particularités de chacun.

Ainsi un leader transformationnel est plus à même de susciter un sentiment d’auto-efficacité générale élevé.

Mais est-ce également le cas pour le sentiment d’auto-efficacité en matière de QVT ? C’est ce que nous avons notamment cherché à déterminer dans notre propre étude.

L’influence sur le sentiment d’auto-efficacité en matière de QVT

Selon notre étude, les personnes dont le supérieur hiérarchique agit selon les principes du leadership transformationnel considèrent généralement pouvoir agir sur leur propre QVT, ce qui va donc agir sur leur bien-être.

Le leadership transformationnel permet de se sentir acteur de sa QVT

La tendance est plutôt nette puisqu’on constate un sentiment d’auto-efficacité en matière de QVT plus élevé de 26,5 points sur 100 en cas de leadership transformationnel.

L'influence du leadership transformationnel sur le sentiment d'auto-efficacité en matière de QVT

Se sentir acteur de sa QVT augmente le bien-être professionnel

Or, le sentiment d’auto-efficacité en matière de QVT augmente significativement le bien-être de professionnel : on constate ainsi une différence de 25 points sur 100 selon que les salariés se sentent ou non acteurs de leur QVT.

Le bien-être professionnel en fonction du sentiment d'auto-efficacité en matière de QVT

En conclusion

Le leadership transformationnel augmente le sentiment d'auto-efficacité en matière de QVT et le bien-être professionnel

Envie d’en savoir plus ? Téléchargez notre dernière étude :
« Se sentir acteur de sa QVT : Quel effet sur le bien-être ? »