Christèle Perrot, quarantenaire aux yeux pétillants et à la voix dynamique, est une femme qui ne manque pas d’optimisme. Son grand sourire accentué par du rouge à lèvres vif nous laisse difficilement croire qu’elle a traversé un burn out lorsqu’elle avait 31 ans. Et pourtant, si. Christèle a bel et bien été en situation de burn out. Mais, c’est précisément à partir de ce moment-là qu’elle a commencé à vivre. Aujourd’hui, Christèle est la femme qui a su vaincre le burn out par le rire !  

Femme, mère de trois petites filles et employée dans le domaine de la banque et de la finance, Christèle faisait partie de ces femmes pleinement engagées dans leur vie professionnelle et personnelle. Jeune, brillante et perfectionniste, elle avait du mal à s’affirmer et à poser ses limites parce qu’elle pensait ne pas avoir le choix. De plus, il lui semblait difficile de s’imposer dans un milieu composé majoritairement d’hommes.

 

Un été, pendant ses vacances, une angine se déclare. Elle tombe malade. Oui, mais pas que. “J’étais lassée, épuisée, je ne ressentais aucun plaisir, j’avais une perte de désir et n’arrivais pas à profiter” nous confie t-elle. “Je me rends compte avec le recul que le bon indicateur [de l’arrivée d’un burn out], c’est quand vous vous reposez mais que vous n’arrivez pas à récupérer.

Quelque mois après, à la suite de mauvais résultats d’analyses de sang, elle nous raconte : “J’ai pensé que ça pouvait être un cancer. J’étais effondrée. J’ai eu le sentiment d’enfin pouvoir dire stop. Les médecins m’ont arrêté. Je me suis retrouvée à passer trois mois clouée au lit.” A l’issue de ces mois difficiles, elle reprend son travail mais, rapidement, elle finit par le quitter définitivement afin de créer en 2004 sa propre entreprise de conseils : Axcime.

Le début de son aventure commence et ne s’est jamais arrêtée depuis. Christèle ne va cesser de continuer son ascension sur le chemin de l’épanouissement personnel. Pendant dix ans, en parallèle de son travail, elle rédige des articles sur son blog : chronique d’une femme. Puis, elle décide d’en faire un livre et de s’auto-publier. “Dans toute cette traversée, ce qui m’a aidé ce sont les autres. Leurs partages de témoignages m’ont aidé à me nourrir pour retrouver un chemin de vie. En publiant ce livre, j’avais envie de partager le mien à mon tour et c’était également utile pour ma propre reconstruction” en ajoutant “je ne voulais pas publier un livre de coaching mais une histoire personnelle, un témoignage, qui aide chacun où il en est dans sa vie. Le titre Equi-vies, c’est l’idée de réussir à trouver notre équilibre alors que nous sommes souvent écartelés entre “plusieurs” vies.

L’an passé, elle a été invitée à participer à une conférence TEDx. A cette occasion, elle a parlé du burn out devant 500 personnes et comment vaincre le burn out. “Incroyable”, “ Quel talent”, “Tu es as ta place”, ont été les retours élogieux des spectateurs pendant le cocktail post-conférence. Puis, peu de temps après, lors d’un événement ultérieur, on lui propose de jouer au théâtre Apollo de Paris. Cette dernière se lance alors… dans la pratique théâtrale ! Et devinez, quel sujet la comédienne aborde ? Le burn out, bien sûr, mais sous l’angle du bornout. Selon elle, “l’idéal est que chacun.e réussisse à identifier ses talents pour continuer à les travailler, à les développer, à contribuer à la mutation du monde. Chacun doit mettre à jour ses trésors enfouis.”

Le parcours de vie de Christèle Perrot a fait d’elle une femme atypique, positive et porteuse d’un message d’espoir. Elle est la preuve vivante que tout le monde peut vaincre le burn out, en tirer des conclusions fructifiantes (comme savoir enfin maintenir son stress à une juste distance) et même… finir par en rire !