Après avoir échangé avec des DRH, des responsables RH et des responsables QVT pour connaître les conséquences du confinement sur les métiers des RH et ce qu’il en est du retour sur le lieu de travail, une dernière question essentielle subsiste : que nous réserve l’avenir des RH ? 

Pour cette troisième et dernière partie, nous souhaitions parler de l’avenir des RH et découvrir les prises de conscience qui ressortent de ce confinement ainsi que les changements que cela va engendrer sur le long terme ! 

Deux mois plus tard, qu’en pensent-ils ?

Nous savons aujourd’hui que la crise sanitaire a eu une grande influence sur les salariés d’un point de vue psychologique : stress, changement de rythme, insécurité financière, etc. Mais qu’en est-il des RH ? 

Les fonctions RH étaient en première ligne pour gérer la mise en place du télétravail, le retour sur le lieu de travail ou encore pour assurer le bien-être des salariés et la mise en place des consignes de sécurité / d’hygiène. 57,9% des clients de Moodwork ont estimé que leur charge de travail au cours du confinement a été beaucoup plus importante.  Le constat est sans appel : la gestion de la crise a été éprouvante ! 

Thierry Legrand, DRH chez Prysmian nous raconte son expérience et son ressenti. “Ça a vraiment été une expérience de crise totale. Il y a eu des enjeux juridiques, industriels, sociaux, communicationnels et organisationnels. Tout cela en même temps et dans un laps de temps très court. Je n’avais jamais eu à gérer une crise aussi soudaine et violente. J’en tire une expérience qui a été fatigante et éprouvante mais également très enrichissante”. 

Les enseignements du confinement pour l’avenir des RH

Le caractère inédit de la situation et les besoins d’adaptation qui en ont découlé se sont révélés très formateurs et ont permis aux entreprises d’acquérir de nouvelles compétences. La crise a fait naître de nombreuses prises de conscience et de nombreux enseignements qui vont s’avérer fondamentaux pour l’avenir des RH

Donner du sens au travail : une priorité pour l’avenir des RH

Avec le confinement, beaucoup de salariés se sont questionnés sur le sens de leur vie et surtout sur le sens qu’ils donnent à leur travail. Comme l’explique Wafa Abda, DRH chez Néo-Soft, “Certains de nos collaborateurs ont résolument cherché leur place pendant cette période. Donner plus de sens aux missions des salariés au quotidien me paraît encore plus évident aujourd’hui”.

Un sentiment partagé par Lydie Breton, Directrice Innovation Sociale et Qualité de Vie chez Sodexo France : “Nous avons tous besoin de nous épanouir et nous avons tous besoin d’être heureux, et un sentiment d’accomplissement le permet. Comme nous devons travailler à peu près 7 à 8 heures par jour, si tout ce temps n’a pas de sens pour soi, un déséquilibre va se créer”.

La confiance comme clé du management

Avec la mise en place du télétravail dans des entreprises où cela n’était pas coutume, il a fallu apprendre à faire confiance aux salariés. C’est le constat d’Aurélie Perret, DRH de Synomia : “Sur la question du télétravail la confiance est la clé. Le fait de faire confiance va permettre de faire de grandes choses !”

Avenir des RH & télétravail : adieu les idées reçues ! 

Malgré le contexte particulier et compliqué de ce télétravail généralisé, certaines entreprises qui, jusqu’ici, pouvaient être réticentes à ce mode de fonctionnement, ont eu l’occasion de le tester et de se rendre compte des aspects positifs qui vont avec ! Silvana Iseni, DRH chez Bonduelle, nous explique que le confinement a “détruit les aprioris négatifs que nous avions autour du travail à la maison. Nous allons maintenant introduire une organisation de travail plus agile, avec à la fois des jours en télétravail et au bureau”.

Les mesures d’hygiène, une habitude à garder

Une révélation pour Tatiana Duris, Assistante RH chez Auchan. “Il faut essayer de garder une certaine discipline sur les gestes barrières en période de grippe hivernale par exemple”. Cette discipline en période de maladie saisonnière pourrait permettre de limiter les épidémies au sein des entreprises !

“Nous ne sommes pas tous égaux par rapport au travail que l’on fait” 
Un deuxième constat de la part de Tatiana Duris. Alors que certains collaborateurs avaient la possibilité de faire du télétravail, il y avait également les salariés en première ligne et présents physiquement. “Chez Auchan cela s’est caractérisé par une prime pour les collaborateurs présents physiquement.”

L’avenir des RH : des changements inévitables 

Ces révélations autour de notre façon de travailler sont clés dans l’avenir des RH ! Des changements qui paraissent évidents pour les entreprises : nous avons appris à travailler différemment pendant la crise sanitaire et il semble difficile de retourner au même mode de fonctionnement. 

Utiliser et développer les compétences acquises pendant le confinement.

“Le télétravail nous aura permis d’apprendre à gagner en simplicité, à aller plus à l’essentiel et à individualiser”. C’est le constat de Nathalie Levy-Lafon, DRH chez Chantelle France. Un bilan partagé par Wafa Abda pour qui la priorité est de continuer à développer ses compétences. “Nous avons déployé plusieurs outils pendant le confinement afin de faciliter le télétravail comme Teams, Moodwork ou encore Linkedin Learning. Aujourd’hui, nous voulons continuer à innover et nous doter des outils les plus performants pour faciliter les échanges dans l’organisation.” 

Télétravail certes, mais télétravail organisé !

Pour beaucoup, il est évident que le télétravail va devenir un mode de fonctionnement bien plus ancré dans la vie d’entreprise. Tatiana Duris envisage d’ailleurs un nouveau type d’organisation interne pour faciliter la vie au travail de ses collaborateurs. “Nous songeons à faire un accord d’entreprise, pour permettre aux salariés de faire du télétravail un jour par semaine. Il serait intéressant de pouvoir dupliquer les postes de travail et d’avoir un poste chez soi et un poste sur le lieu de travail, pour que les personnes puissent naviguer d’un poste à l’autre facilement. Nous ne devons pas oublier que cela ne se fait pas en claquant des doigts. Il y a tout un processus d’adaptations et d’organisation qu’il faudra mettre en place pour accompagner les salariés”.  

N’oublions pas l’opinion des collaborateurs !

Même s’il est encore tôt pour se projeter réellement dans le futur, les idées pour réorganiser la manière de travailler commencent à apparaître. Pour Aurélie Perret, une chose est sûre, il faut écouter l’avis des salariés sur la question.

“Nous nous sommes rendu compte qu’il n’y avait que peu de personnes qui voulaient retourner au travail en physique. Beaucoup souhaitent rester un peu en télétravail. Nous sommes obligés de prendre tout cela en compte. Si aujourd’hui, nous n’avons pas encore construit la prochaine étape, je pense que deux jours de présence au travail par semaine pourrait être bien. Un jour avec l’intégralité des collaborateurs, si les conditions sanitaires le permettent, et un jour par équipe selon les besoins. Nous allons permettre à chaque service de s’organiser comme il le souhaite”. 

L’avenir des RH en bref

Les changements dans l’organisation des entreprises sont inévitables. Néanmoins, il reste tout de même compliqué de prévoir avec exactitude ce que l’avenir des RH nous réserve. C’est le retour d’Aurélie Janot, Responsable Ressources Humaines chez Synlab, pour qui “il est difficile de savoir dès maintenant les changements que va engendrer le confinement à long terme. Il est encore trop tôt”. La situation que nous avons vécu a été éprouvante pour tous et les priorités aujourd’hui sont d’essayer de recréer ce lien social si important entre les collaborateurs et d’assurer leur bien-être.

Pour près de la moitié des clients de Moodwork, la place de la QVT dans la gestion RH était beaucoup plus importante pendant le confinement et l’est toujours à l’heure du retour au travail ! Une chose est certaine, dans l’avenir des RH, la question du bien-être au travail va prendre de l’ampleur. La crise liée au Covid-19 nous aura appris beaucoup sur nous-mêmes, nos collaborateurs et la façon dont nous travaillons tous ensemble.

Moodwork peut vous aider à accompagner vos salariés dans cette transformation !