Dans le monde du travail, l’intelligence collective est une réalité quotidienne puisque le principe même de l’entreprise est de faire travailler ensemble des membres aux profils divers (salariés et partenaires extérieurs) dans un objectif commun. Elle a un impact direct sur la réussite d’un projet et la performance globale de l’entreprise. Bien souvent, les entreprises raisonnent donc en intelligence collective sans le savoir ! Nous allons développer notre pensée autour de cette notion difficile à mesurer. 

Qu’est-ce que l’intelligence collective ?

Il existe une multitude de définitions pour décrire ce qu’est l’intelligence collective. En effet, selon Olfa Zaïbet Greselle (2007) la définition de l’intelligence collective ne paraît pas être totalement stabilisée. Il relève un point essentiel : il existe très peu d’outils qui sont à la disposition des chercheurs et même des managers pour leur permettre de l’identifier concrètement. Suite à cela nous avons sélectionné trois définitions qui nous paraissaient complémentaires et qui permettent d’éclaircir ce qu’est l’intelligence Collective : 

L’intelligence collective d’après Mack (2004)

« C’est une capacité qui, par la combinaison et la mise en interactions de connaissances, idées, questionnements, opinions, doutes… de plusieurs personnes, génère de la valeur supérieure à ce qui serait obtenu par la simple addition des contributions de chaque individu ». 

L’intelligence collective d’après Zara (2004)

« C’est un outil pour développer la responsabilité, la créativité, l’adaptabilité d’une organisation et garantir la mise en oeuvre des décisions en réduisant la résistance au changement et en créant une émulation positive ».

L’intelligence collective d’après Goux-Baudiment (2001)

« L’intelligence collective concerne l’ensemble des processus collectifs qui permettent de construire une réflexion partagée ».

L’intelligence Collective a un réel impact sur la manière d’appréhender les problèmes de manière collective et sur l’apport de ce processus lors de prises de décision. 

Les différentes caractéristiques de l’intelligence collective

Les formes d’intelligences collectives sont très diverses selon les types de communautés et les membres qu’elles réunissent. Afin d’être le plus clair possible, nous allons définir les caractéristiques de l’intelligence collective les plus simples : 

Une information locale et limitée

Chaque individu ne possède qu’une connaissance partielle de l’environnement et n’a pas conscience de la totalité des éléments qui influencent le groupe. 

Un ensemble de règles simples

Chaque individu obéit à un ensemble restreint de règles simples par rapport au comportement du système global. 

Des interactions sociales multiples

Chaque individu est en relation avec un ou plusieurs autres individus du groupe. 

Une structure émergente utile à la collectivité

Chaque individu trouve un bénéfice à collaborer (parfois instinctivement) et sa propre performance au sein du groupe est meilleure que s’il était isolé. 

C’est grâce à ces caractéristiques que les collaborateurs sont « stimulés » et, par conséquent, l’intelligence collective va avoir un impact positif sur les performances et pour les entreprises. 

Les bienfaits de l’intelligence collective

Il existe un certain nombre d’avantages qui s’articulent autour de l’intelligence collective et qui ne sont donc pas à négliger par les entreprises, les dirigeants et les managers : 

La co-créativité

En phase de réflexion, l’intelligence collective est motrice de co-créativité. Elle permet à chacun de produire sur un pied d’égalité et d’exprimer ses idées. La mettre en avant peut apporter des axes d’amélioration insoupçonnés, profitant ainsi aux collaborateurs et à l’entreprise. 

Des équipes soudées

Elle permet également de solidifier les équipes dans un travail collaboratif et d’améliorer l’ambiance générale. Les collaborateurs s’en trouvent moins isolés, moralement apaisés et rassurés dans un travail de construction avec leurs collègues : leur mission n’est plus une partie coupée des autres, mais la pièce d’un puzzle. 

La motivation

Les objectifs deviennent plus clairs. Tout le monde connaît la finalité du travail à accomplir et a une vue d’ensemble concrète du projet. Ajoutés à l’ambiance de travail consolidée, ces objectifs améliorent la motivation de vos collaborateurs

La responsabilité

Prendre en en compte l’intelligence collective suppose aussi de faire confiance ! Si les équipes se solidifient, elles gagnent aussi en autonomie. Chacun apporte sa pierre à l’édifice. En conséquence, chacun est responsable de la réalisation du projet. 

 En bref

Au travers des diverses études, nous nous sommes rendu compte de l’importance de l’intelligence collective, ainsi que de sa polyvalence dans différents domaines de notre société. Elle peut prendre différentes formes et définitions selon le secteur dans lequel elle est étudiée. Cependant, malgré la pluridisciplinarité de cette intelligence, l’ensemble des études se sont mises d’accord sur l’une de ses caractéristiques : l’effet démultiplicateur, qui fait que ces résultats sont toujours supérieurs à la somme des parties initiales. L’intelligence collective va également avoir un impact direct sur l’équipe et sur ses performances, la coopération qui en découle ainsi que la dynamique de l’équipe et donc sur le sens du travail. C’est pourquoi il est important que les managers et les dirigeants prennent en compte cette notion et fassent en sorte de la développer au maximum. Ils devraient alors se poser la question suivante : « Comment faire pour développer au mieux l’intelligence collective dans mon entreprise ? »

Le bien-être de vos salariés est une priorité ? Découvrez Moodwork !

Autrice de l’article : Chloé Derradji, étudiante en Master PSTO à l’Université Catholique de Lille