Les résolutions pour la nouvelle année : tout le monde en prend mais quasiment personne ne les tient ! En effet, seulement 8% des individus parviendraient à atteindre leurs objectifs avant le début de l’année suivante, selon une étude de l’université de Scranton. Pourtant, les bénéfices des résolutions sont nombreux. Aussi, pourquoi s’obstiner à se fixer des objectifs si nous savons pertinemment que c’est une stratégie perdue d’avance ?

Les bénéfices des résolutions

Selon Marie Le Prince, psychologue du travail, si nous continuons à nous fixer des objectifs ainsi, c’est tout simplement parce que les résolutions de début d’année présentent tout de même 5 bénéfices non-négligeables :

  1. Tout d’abord, vouloir évoluer est une noble motivation !
  2. La fin d’une année est une forme de nouveau départ plein d’espoirs.
  3. Les objectifs permettent de se projeter et de s’investir dans le futur…
  4. … et, ils ajoutent une dose d’adrénaline au quotidien.
  5. Enfin, les atteindre procure un sentiment de grande fierté !

Cependant, pour avoir un impact durable, même minime sur le quotidien, les résolutions doivent : être motivées, définies précisément, peu nombreuses et adaptées aux capacités de chacun. Nous vous expliquons !

Des résolutions motivées

Il s’agit de ne pas prendre des résolutions comme “perdre du poids” : cette pensée est négative et punitive. Il faut penser les résolutions comme des défis positifs à relever qui nous permettront de nous sentir mieux : “faire du sport et manger sain” est préférable. En enlevant les contraintes, la résolution sera bien plus facile à tenir.

Des résolutions clairement définies

Décider de se remettre au sport est un bon objectif, mais cela ne donne aucun détail sur : Quel sport ? Quelle fréquence ? Où ? Quel régime alimentaire en complément ? Plus la visualisation de l’objectif et le parcours à emprunter pour l’atteindre sera claire, plus l’habitude pourra s’ancrer facilement dans le quotidien .

Des résolutions peu nombreuses

Se fixer peu de résolutions semble être la meilleure stratégie à adopter. Il est impossible de changer son mode de vie de A à Z d’un claquement de doigt. Ce processus ne peut pas s’envisager de manière radicale mais doit se faire par étapes. Ainsi, petit pas par petit pas, le chemin sera beaucoup plus facile pour voir une véritable transformation.

Des résolutions adaptées

Chaque objectif doit être segmenté en sous-objectifs pour ne pas entraîner découragement, abandon et surtout, frustration face à un défi trop ambitieux. Les petits objectifs à court-terme seront plus simples à atteindre et permettront de faire de chaque succès un supplément de confiance en soi et d’envie de continuer !

Bref, se fixer des objectifs négatifs, flous, trop nombreux et/ou non-réalisables est plus décourageant qu’autre chose. Il ne s’agit donc pas d’arrêter de prendre de nouvelles résolutions chaque année mais plutôt de changer la manière de les prendre. Restons réalistes pour que les évolutions recherchées se fassent par étapes et soient une réussite sur le long-terme et ainsi profiter des bénéfices des résolutions.

Le bien-être de vos salariés est une priorité ? Découvrez Moodwork !